L'Oise Agricole 25 juillet 2019 à 10h00 | Par Dorian Alinaghi

La méthanisation se met en application

4 étudiants d’UniLaSalle campus de Beauvais ont créé l’application Métha’récolte. Elle est utilisée pour développer des circuits de collectes des biodéchets méthanisables mettant en lien les propriétaires de méthaniseurs et les collectivités.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les fondateurs de l’application Métha’récolte.
Les fondateurs de l’application Métha’récolte. - © Agence de presse

La méthanisation est un processus qui permet d’éliminer la pollution organique en générant une énergie renouvelable : le biogaz. Cependant, de nombreux méthaniseurs ont actuellement des difficultés à trouver des produits méthanisables en dehors de leurs exploitations. De même, les collectivités ne savent pas comment détruire les déchets verts et agroalimentaires produits par la société. Partis de ce constat, quatre jeunes étudiants en 4e année d’ingénieur en agronomie et agro-industrie à UniLaSalle campus de Beauvais (Oise), suivant la spécialité Entrepreneuriat, intrapreneuriat et innovation, ont créé une application, nommée Métha’récolte, pour développer des circuits de collectes des biodéchets méthanisables.

«Nous sommes toujours à l’état de projet. La création du projet arrivera d’ici peu. L’idée est venue de deux constations. La première est qu’il y a de plus en plus d’unités de méthanisation sur notre territoire aboutissant à une augmentation des surfaces de cultures végétales dédiées à leur alimentation. La deuxième est que nos poubelles contiennent 40 % de biodéchets qui sont très faiblement valorisés en France. Nous avons donc voulu faire le lien entre les deux, tout en répondant à la loi Transition énergétique 2025 qui va imposer aux collectivités de réaliser des collectes séparées de biodéchets tout en leur trouvant une valorisation en débouché», explique Rachel Laurent, une des créatrices de cette application.

Métha’récolte souhaite que les biodéchets (végétaux, taille de haies…) soient valorisés en énergie verte (biogaz qui peut être utilisé sous forme combustive pour la production d’électricité et de chaleur, de production d’un carburant, ou injecté dans le réseau de gaz naturel après épuration) grâce au processus de méthanisation. L’application aide donc les propriétaires d’unités de méthanisation à atteindre de manière simplifiée un nouveau gisement pour leur ration, tout en optimisant le rendement de leurs installations sans avoir à cultiver des produits végétaux essentiellement pour cela. Leurs charges de travail sont ainsi rééquilibrées tout au long de l’année, sans avoir d’important travaux de récolte à réaliser.

De plus, Métha’récolte propose des itinéraires permettant de limiter au maximum les déplacements pour la récolte des biodéchets tout en passant par une diminution des frais pour les propriétaires de méthaniseurs, et en apportant une balance positive pour les dépenses énergétiques.

- © Metha'récolte

Metha’récolte met les gaz

Grâce à cette application, les jeunes étudiants ont été finalistes du concours Make it Agri 2019. «Nous ne savons pas si la méthanisation est l’énergie de demain mais elle tend à se développer en ce sens», conclut la jeune étudiante.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui