L'Oise Agricole 06 février 2020 à 09h00 | Par D.

Les MFR font leur carrefour des métiers

Le jeudi 30 janvier à la salle Jules-Verne à Breteuil, près de 200 élèves de 3e ont participé à la 15e édition du carrefour des métiers afin d'être orientés dans leurs choix professionnels.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
C’est également l’occasion de rappeler que la MFR de Songeons ouvre une nouvelle filière à la rentrée 2020, la bac pro vente en animalerie.
C’est également l’occasion de rappeler que la MFR de Songeons ouvre une nouvelle filière à la rentrée 2020, la bac pro vente en animalerie. - © D.

Cette tradition continue à se perpétuer ! Les trois maisons familiales rurales de l’Oise, Beaulieu-lès-Fontaines, Saint-Sulpice et Songeons, ont organisé pour leurs élèves de 3e de l’enseignement agricole leur quinzième carrefour des métiers et des formations.

Cette manifestation a permis à environ 200 élèves des trois établissements d’enseignement agricole par alternance, rejoints par leurs camarades des MFR de la Somme (Beauquesne, Oisemont et Yzengremer), soit un total de 200 jeunes environ, de s’informer et de rencontrer, par ateliers, des professionnels et des formateurs dans des domaines variés comme l’agriculture, le monde équin, les soins aux animaux, les métiers en uniforme, les métiers de bouche et du bâtiment, la vente, l’horticulture… Les MFR proposent aussi des filières pour les métiers des services aux personnes, pour la petite enfance, les personnes âgées ou handicapées, ou les métiers du contact avec les autres : commerce, restauration, services, tourisme…

«D’habitude, cette manifestation est dédiée aux établissements de l’Oise, mais on a voulu élargir et ouvrir nos portes aux autres MFR. Depuis deux ans, des établissements de la Somme nous on rejoints», explique Cédric Demarcy, directeur de la MFR de Songeons. «L’attrait est toujours présent pour nos établissements. En avril-mai, tous les élèves de 3e doivent faire leurs vœux d’affectation. Leur intérêt personnel est donc d’avoir réfléchi auparavant au métier qu’ils ont choisi. À 15 ans, les choix ne sont pas forcément arrêtés, mais des questions doivent être posées pour trouver les meilleures solutions possibles.»

Les témoignages d’anciens élèves ont également permis d’apporter un éclairage plus personnel sur les métiers et les parcours de vie et de formations. Un moyen d’affiner ses choix avant d’opter pour une future orientation professionnelle. Si cela ne suffit pas, l’ensemble des MFR de la région Hauts-de-France organise le 14 mars des portes ouvertes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui