L'Oise Agricole 22 novembre 2019 à 09h00 | Par D.

Sainte-Cécile cartonne toujours autant

La foire Sainte-Cécile est le rendez-vous incontournable du mois de novembre. Le lundi 18, sur la place Halleur de Grandvilliers (60), la traditionnelle foire agricole et commerciale a pu permettre de goûter les bons produits du terroir !

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les producteurs locaux ont mis en vitrine leurs productions. (© Dorian Alinaghi)

Au programme, exposition de matériel agricole, concours des plus beaux chevaux de trait et dégustation des produits de qualité de nos producteurs locaux. «Nous voulons mettre en avant les producteurs locaux et surtout le manger local. Il faut mettre en lumière l’ensemble des activités agricoles : maraîchage, transformation...» explique Régis Desrumeaux.

C’est aussi l’occasion pour les acteurs du milieu agricole de rassurer la population inquiète suite à un événement catastrophique, l’incendie de Lubrizol. «On montre que nos produits sont sains ! Mais il faut également faire passer le message que sur ce genre d’événement unique, les agriculteurs sont prêts à arrêter toutes leurs productions du jour au lendemain. C’est une sécurité, c’est un gage de confiance que l’on donne aux consommateurs, mais il faut que cela soit réciproque. Ne pas vendre, c’est les protéger !»

Malgré la pluie et le froid, la FDSEA60, les JA 60 et la Chambre d’agriculture de l’Oise ont accueilli énormément de monde. Les élèves du lycée Jules-Verne de Grandvilliers ont même préparé une petite surprise, des soupes maison à base de légumes cultivés localement.

Les gourmands ont pu aussi déguster de la viande de bœuf, une délicieuse crêpe ou encore une boisson chaude à base de jus de pomme.

Une délégation accompagnant Louis Le Franc, préfet de l’Oise, était composé des services de l’État et du Conseil départemental. Ils sont venus visiter cette ferme miniature. Ils ont été unanimes : «nous sommes là pour nos agriculteurs et nous sommes fiers de l’agriculture française».

Pour Régis Desrumaux, c’est un signe fort de la part du Département, mais aussi de l’État. Peut-être que le vin chaud fera son grand retour à la prochaine édition.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui