L'Anjou Agricole 01 avril 2020 à 11h00 | Par AA

Coup de froid en viticulture

Le risque de gel et la crise sanitaire font craindre une année difficile.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AA

La précocité des vignes de la région, avec près d’un mois d’avance, semble devenir une norme. Mais avec les froides nuits d’avril, les producteurs craignent une perte importante de la récolte en cas de gel. Conjuguée à la crise du Covid-19, qui limite fortement les achats et l’export, cette période de gel pourrait rendre l’année 2020 difficile pour les vignerons.

Un risque de gel
« Pour le moment nous n’avons pas   [...]

 

» Lire la suite sur le site L'Anjou Agricole