L'Oise Agricole 25 octobre 2019 à 10h00 | Par Dorian Alinaghi

Les céréales voyagent aussi en train

Le silo de Nanteuil-le-Haudouin (60) est l’un des plus importants de la coopérative Valfrance. Malgré ses vingt ans, il reste un outil performant d’optimisation de la récolte mais aussi de transport par train.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Ce site de 36 mètres de haut bénéfice d’un embranchement SNCF à proximité de la gare de Nanteuil. La capacité de fonctionnement du silo est de 200 tonnes à l’heure, que ce soit en réception ou en expédition. Les installations comprennent donc les fameuses cellules de 1.400 t chacune, deux cellules de 700 t, deux boisseaux de chargement de 500 t, un de 600 t et un autre de 120 t. La capacité de stockage de l’ensemble est de 20.000 t, mais 80.000 t de grains y sont traitées en moyenne chaque année.

Outre ses propres silos, ce site accueille les réceptions des autres silos de la coopérative qui doivent être expédiées par train puisque seulement cinq silos possèdent un tel branchement. En moyenne, entre vingt et trente trains par an sont affrétés depuis Nanteuil-le-Haudouin, ce qui correspond à 26 à 40.000 t expédiées par le rail.

Vingt trains partent vers l’usine Roquette de Lestrem (62), une amidonnerie, entre cinq et dix trains sont pour Rouen. Destination ? L’exportation. Bien entendu, des prélèvements et des analyses sont faits à chaque wagon, lesquels ne doivent pas dépasser la charge préconisée par la SNCF, sous peine d’annulation du transport. Les wagons sont également plombés pour des raisons de sécurité et éviter des fuites pendant le transport. La SNCF met à disposition les wagons et la locomotive dès le matin, et les salariés ont à peu près 6 heures pour charger le train et accrocher les wagons, la durée est plus élevée s’il y a une panne. Un circuit avec deux élévateurs est mis en place pour cette opération.

Autant dire que tout est mis en œuvre pour que toutes les normes soient respectées et, surtout, que la marchandise soit saine, loyale et marchande. Vous pouvez retrouver sur le site internet de L’Oise agricole la vidéo du chargement du train expliquée par Bertrand Rain, chef de silo.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui