L'Oise Agricole 02 avril 2020 à 14h00 | Par Dominique Lapeyre-Cavé

Malgré le confinement, donnez votre sang !

La crise du Coronavirus met les réserves de produits sanguins à rude épreuve, non pas que les malades du Covid-19 aient besoin de sang, mais parce que les mesures de confinement ont restreint les collectes nécessaires aux autres pathologies.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Dans les premiers temps du confinement,à l’arrêt des écoles, la collecte de sang a dû s’arrêter puis a repris sous conditions.
Dans les premiers temps du confinement,à l’arrêt des écoles, la collecte de sang a dû s’arrêter puis a repris sous conditions. - © efs

Habituellement, les lycéens et étudiants sont de gros contributeurs au don du sang et particulièrement entre Noël et les examens de juin, période où ils sont plus disponibles.

«Avec les premières annonces du gouvernement au début de la crise du coronavirus et la fermeture des établissements scolaires, nous avons dû annuler de nombreuses collectes. Ensuite, avec les mesures de confinement, les préfets ont fermé les salles dans lesquelles se déroulaient les dons du sang puisqu’il s’agissait de rassemblements et nous nous sommes retrouvés dans une situation délicate», témoigne Thomas Diart, responsable bassin de prélèvement Picardie à l’Etablissement français du sang (EFS).

Heureusement, Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, est venu réaffirmer qu’au-delà de la lutte contre le coronavirus, la collecte de sang devait se poursuivre, pour tous les besoins habituels des personnes hospitalisées.

Reprise de la collecte

Les préfets ont alors reçu des directives pour laisser à disposition de l’EFS des salles afin que les prélèvements de sang puissent repartir. Ainsi, les salles où se déroulaient les collectes sotn passées de rassemblements à lieux de passage, aménagés selon les gestes barrières préconisés. «Pour vous y rendre, il suffit de remplir votre attestation dérogatoire de déplacement en cochant la case porter atteinte à une personne vulnérable et en précisant don du sang», assure Thomas Diart.

Bien entendu, inutile de vous déplacer si vous êtes malade, si vous ressentez des symptômes similaires à ceux du Covid-19 ou si vous avez été en contact avec une personne testée positive ou ayant développé la maladie. À l’arrivée, il vous sera demandé de vous laver les mains et de porter un masque.

Vous serez soumis à un questionnaire médical de santé et vous pourrez constater que tout est mis en œuvre pour que le prélèvement soit effectué dans les meilleures conditions d’hygiène, à chaque étape de l’opération : désinfection, distanciation pendant tout le processus, depuis l’accueil au secrétariat jusqu’à la collation finale, blouses du personnel changées et lavées tous les jours… Précision : le virus Covid-19 n’étant pas présent dans le sang, excepté dans les formes les plus graves de la maladie, les donneurs de sang ne seront pas testés.

L’Établissement français du sang fait appel au civisme de chacun sur la durée car les besoins sont constants et les produits issus du prélèvement ont parfois, comme les plaquettes, une durée de vie limitée, 7 jours. «Il faut que les Français donnent régulièrement, que cela s’étale dans le temps plutôt qu’il y ait un effet de réaction immédiat qui ne se poursuivre pas dans le temps.»

Alors, comme beaucoup de Français, si vous avez envie d’aider le personnel soignant pendant cette crise, mais que vous ne faites pas partie de la réserve sanitaire, n’hésitez plus : trouvez le lieu et la date de collecte de sang les plus près de chez vous !

Toutes les infos sur efs.sante.fr et dondesang.efs.sante.fr

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui