Le Réveil Lozère 21 mai 2022 a 08h00 | Par Patricia Olivieri

Un petit élevage laitier bio armé et diversifié pour faire face aux crises

À Maurs dans le sud Cantal, Laurent Vaissière, qui s'est converti au bio en 2012, multiplie les initiatives pour rendre son exploitation plus résiliente face aux sécheresses et au contexte économique.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Vincent Vigier, conseiller bio à gauche, accompagne depuis dix ans Laurent Vaissière dans ses projets. Un enrichissement mutuel.
Vincent Vigier, conseiller bio à gauche, accompagne depuis dix ans Laurent Vaissière dans ses projets. Un enrichissement mutuel. - © Patricia Olivieri

Penser et enclencher les changements plutôt que subir et panser les plaies des aléas. Oser, tenter, avec le seul risque que ça ne marche pas. C'est une philosophie volontariste mais exigeante qu'a fait sienne Laurent Vaissière, producteur de lait à Maurs. Pourtant, pendant une dizaine d'années, celles qui ont suivi son installation, l'éleveur de Latapie a mis ses pas dans les rails de l'intensification de son système castanhaïre (maïs, ray gras, trèfle), essayant de tirer le maximum de son   [...]

 

� Lire la suite sur le site Le Réveil Lozère