L'Oise Agricole 14 février 2020 à 09h00 | Par Source MSA

796 délégués MSA élus sur le territoire de Picardie

En 2020, 27.464 représentants du monde agricole ont voté pour leurs délégués MSA en Picardie soit 31,85 % des adhérents.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © wikipedia

Ainsi, la MSA de Picardie se hisse au 3e rang au niveau national sur le plan de la participation globale et au 1er rang en termes de vote électronique. Ces résultats confirment l’attachement des adhérents MSA à leur protection sociale.

Près d’un adhérent sur trois s’est mobilisé

C’est un résultat satisfaisant, notamment au regard du contexte difficile dans lequel s’est inscrite cette élection, où coïncident baisse des moyens alloués à la MSA pour déployer son action et crises sociales (défiance envers les institutions) et agricoles (rémunérations insuffisantes, agribashing, réglementations…).

Le vote en ligne en progression

Cette année, 31,59 % des votants se sont exprimés en ligne, en hausse par rapport à 2015 où ils étaient un peu plus de 17 %. C’est un mode qu’il faudra continuer à développer. Ces résultats encouragent la MSA de Picardie à poursuivre son engagement dans la défense du monde agricole et des territoires ruraux et à valoriser l’action des délégués, mobilisés toute l’année au service de notre territoire, de ses adhérents et de ses populations.

Face à ces résultats, les 796 délégués élus devront, pendant les 5 ans à venir, être les véritables sentinelles du monde agricole, et poursuivre plus que jamais leur rôle de détection de ceux qui rencontrent des difficultés.

Ces élections se clôturent à l’aube de la publication d’un Livre blanc portant les 20 propositions de la MSA pour la cohésion des territoires en France. L’objectif : jouer le rôle de relais du monde agricole et accompagner l’action des Pouvoirs publics dans la reconquête des territoires annoncée pour l’Acte 2 du gouvernement. Ces propositions concernent notamment le renforcement des actions de la MSA en faveur de l’inclusion numérique, de la lutte contre le mal-être agricole, ou encore l’instauration d’un montant de pension minimal à 85 % du Smic dès cette année.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui