L'Oise Agricole 28 décembre 2020 � 10h00 | Par Amandine Priolet

Bioviva, des jeux fabriqués dans le respect de la planète !

Fabriqués entièrement à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme), les jeux de la marque Bioviva ont un attrait tout particulier : celui d’être innovants et surtout éco-conçus. Réduire l’empreinte environnementale, en évitant l’exploitation de ressources non renouvelables, tel est le défi de Bioviva. En vingt-quatre ans d’existence, l’entreprise a reçu pas moins de trente récompenses. En 2019, elle a remporté le grand prix de la Responsabilité sociétale des marques (RSM). Découverte.

Abonnez-vous R�agir Imprimer
La marque Bioviva propose des jeux intergénérationnels, dont l’objectif est de sensibiliser au respect de soi et de l’environnement.
La marque Bioviva propose des jeux intergénérationnels, dont l’objectif est de sensibiliser au respect de soi et de l’environnement. - © Richard Sprang

«Bioviva, créateur de jeux qui font du bien». C’est ainsi que se définit la marque de jeux conçue à Montpellier et fabriquée à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme). En 1996, Jean-Thierry Winstel a eu l’envie de créer un outil ludique pour sensibiliser aux enjeux de la planète.

Quel meilleur moyen alors de passer par le biais des jeux pour véhiculer des messages ? «C’est de là qu’a été créée la marque Bioviva, qui propose des jeux avec un contenu scientifique vérifié», explique Jelena Kuhn, chargée de communication.

Sensible à la protection de l’environnement, le dirigeant-fondateur a donné une ligne de conduite à sa société : l’éco-conception. «À travers la création de nos jeux, nous sommes sensibles aux questions de préservation de la planète. Ainsi, ils sont fabriqués en France de manière écologique et responsable», poursuit Jelena Kuhn.

Pourtant, plus de vingt ans auparavant, les inquiétudes autour du développement durable ne faisaient pas rage comme aujourd’hui. «À l’époque, le projet de Jean-Thierry Winstel était un peu à part. Il n’a pas été simple de trouver un partenaire imprimeur pour se lancer dans cette aventure un peu folle. Nous étions les ovnis du secteur jeux-jouets», souligne la jeune femme.

Bois, carton, encres à base végétale…

L’imprimerie Graphot, basée à Saint-Paul-Trois-Châteaux, a été la seule à accepter le cahier des charges très strict que Jean-Thierry Winstel souhaitait appliquer pour la fabrication des jeux. Connue pour son impression éco-responsable, elle représente donc un partenaire de choix pour l’enseigne Bioviva. «Nous utilisons des encres à base végétale, du bois et du carton issus de forêts durablement gérées (label FSC). Nous mettons des calages en carton dans nos boîtes plutôt que du plastique thermoformé que l’on peut retrouver traditionnellement autour des pièces de jeux. Par ailleurs, la majorité de nos boîtes de jeux sont fermées avec des pastilles autocollantes pour éviter le suremballage plastique classique», note Jelena Kuhn.

L’ensemble des jeux Bioviva est d’ailleurs labellisé «Origine France Garantie». «Fabriquer en France permet de favoriser les circuits courts, de réduire les transports et de contribuer à préserver l’emploi sur le territoire. Parce que c’est aussi ça, consommer responsable», communique le créateur de jeux. Réduire l’empreinte environnementale, en évitant l’exploitation de ressources non renouvelables, tel est le défi de Bioviva. Un défi auquel les vingt-cinq salariés de l’entreprise répondent quotidiennement : «Nous veillons toujours à ce que nos activités impactent le moins possible l’environnement. Si un jeu, imaginé par le pôle développement, ne peut être éco-conçu, alors il est automatiquement mis de côté. Nous nous attachons à répondre à nos engagements envers la protection de l’environnement», insiste Jelena Kuhn.

Pour éveiller la curiosité

Ainsi, Bioviva conçoit, produit et commercialise des jeux éducatifs innovants et amusants, sur les thèmes de la nature principalement. «L’objectif est d’éveiller la curiosité de l’enfant sur ce qui l’entoure, sur la beauté du monde», explique la chargée de communication. Des coffrets d’activités s’adressant aux parents sont également proposés pour les accompagner dans l’apprentissage de leurs enfants avec des thèmes sur le bien-être : la confiance en soi, le dépassement de ses peurs, la gestion des écrans, le bien-manger, etc. Des contenus ludiques et intergénérationnels permettant ainsi de s’approprier les enjeux liés au respect de soi et de l’environnement.

En vue des fêtes de Noël, la marque Bioviva a sorti deux nouveaux jeux, l’un sur la découverte des dinosaures qui ont peuplé notre terre il y a très longtemps, et l’autre sur une problématique actuelle, la réduction des déchets. «Famille (presque) zéro déchet - Ze jeu» s’inspire ainsi du livre best-seller éponyme. Dans cette démarche environnementale, Bioviva a d’ailleurs remporté, en 2019, le grand prix de la «Responsabilité sociétale des marques» (RSM), pour son initiative envers le développement durable et son engagement pour un monde meilleur. Mais la marque n’en est pas à son coup d’essai puisqu’en vingt-quatre ans, elle a reçu pas moins de trente récompenses, tant pour son engagement sociétal que pour l’éco-conception de ses produits ou encore la qualité de ses jeux.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions �mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se r�serve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et r�glements en vigueur, et decline toute responsabilit� quant aux opinions �mises,