L'Oise Agricole 04 octobre 2018 à 09h00 | Par Dominique Lapeyre-Cavé

ccpv.campagnon.fr, le site qui créée du lien en Picardie verte

C’est le 1er octobre que la plateforme de mise en relation entre offre et demande de services a été ouverte en Picardie verte.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Lus Smessaert, Jean-Louis Dor et Dominique Durand.
Lus Smessaert, Jean-Louis Dor et Dominique Durand. - © Dominique Lapeyre-Cavé

C’est par la volonté de la Communauté de communes de la Picardie verte (CCPV) et notamment de son président, Jean-Louis Dor, et en présence de ses vice-présidents, Pascal Verbeke, Fabienne Cuvelier, Lionel Bouchart et Dominique Durand, que le site ccpv.campagnon.fr est devenu accessible à tous les habitants de la Picardie verte ce 1er octobre.

Son objectif est simple : faciliter le quotidien des habitants et créer du lien économique et social en recensant les offres de services des particuliers et des professionnels d’une part et, d’autre part, en permettant aux habitants de faire connaître leurs besoins, pour une mise en relation. Les secteurs d’activité couverts sont variés : alimentation (courses, livraison de repas, cuisine à domicile), entretien de la maison (ménage, repassage, bricolage, jardinage...), assistance dépannage (voitures, informatique, aide administrative...), mobilité (co-voiturage, prêt de véhicules...), loisirs culture (cours particuliers, sorties...), enfants (garde, soutien scolaire...), santé (surveillance, mutualisation des rendez-vous, livraison de médicaments) et tous les services en cas d’absence (nourrir les animaux, arroser les plantes, réception de colis...).

Cette plateforme est expérimentale et elle sera également développée sur un autre territoire français, les portes de la Sologne, près d’Orléans.

Car c’est Openagrifood, association d’échanges entre les acteurs de l’agroalimentaire, les agriculteurs et les consommateurs, qui a développé l’outil informatique et l’a adapté au territoire de la Pcardie verte. Le promoteur de ce partenariat entre Openagrifood et la CCPV est Luc Smessaert, membre d’Openagrifood au titre de la FNSEA.

Le constat de départ était une réflexion autour de la difficulté de vivre dans les campagnes : isolement, manque de mobilité, aspiration à un mode de vie plus urbain, villages qui deviennent des dortoirs, difficulté à connaître les services qui existent à proximité. D’où l’idée de ce lieu d’échanges virtuel où chacun peut faire connaître gratuitement ses besoins ou ses offres de services.

Les élus de la CCPV se sont réellement impliqués dans la construction de la plateforme qui, au jour de son ouverture, recense déjà plus de 300 particuliers, professionnels ou associations de Picadie verte. L’inscription pour chacun est totalement gratuite et la CCPV prend en charge le coût de l’outil informatique, environ 14.000 €/an.

Les attentes des élus sont fortes : redynamiser l’activité économique, notamment des artisans et des commerçants, créer du lien social en permettant des échanges de services de proximité entre particuliers, donner de l’emploi grâce au chèque emploi services dont l’utilisation est mise en avant sur le site.

Des atouts

Les élus se donnent six mois pour dresser un premier bilan de cccpv.camapgnon.fr. Afin de réussir, les maires et les secrétaires de mairie de toutes les communes ont été sensibilisés à l’outil et à son tulisation. De même, l’accessibilité à l’informatique sera développée, notamment grâce l’aménagement d’une salle informatique où des âteliers seront organisés.

«Nous pensons également que le haut débit, dont le déploiement devrait être achevé sur le secteur fin 2019, sera un vecteur favorisant l’utilisation de la plate-forme» assure Jean-Louis Dor..

Celle-ci sera amenée à évoluer au fur et à mesure en fonction des demandes des usagers et, si elle rencontre le succès attendu, elle sera développée dans d’autres territoires ruraux. Gageons que lcccpv.camapgnon.fr deviendra vire le lien qui fait parfois tant défaut dans nos campagnes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui