L'Oise Agricole 13 juin 2019 à 09h00 | Par Dorian Alinaghi

Le retour des Agricurieux !

Thierry Dupont, président d’Agora, a porté en 2018, avec le soutien de ses 2.600 adhérents, l’Agora des collèges, un projet pédagogique qui touche 700 élèves de 4e de l’Oise et du Val-d’Oise pour leur faire découvrir pendant 4 mois, sous forme d’ateliers théoriques et pratiques, l’agriculture, aux côtés de parrains agriculteurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Entre étonnement et apprentissage, la majorité des élèves ne pensaient pas que l’agriculture soit aussi technique et précise.
Entre étonnement et apprentissage, la majorité des élèves ne pensaient pas que l’agriculture soit aussi technique et précise. - © Dorian Alinaghi

Suite au bilan 2018 qui a démontré à la fois une évolution positive de la perception des enfants de l’agriculture, Agora a souhaité renouveler son engagement en 2019 dans ce projet en insistant sur 4 thèmes : la protection des cultures, la conservation des sols, la biodiversité, la gestion de l’eau.

Plus concrètement, en 2019, ce sont 8 collèges, 27 classes, 675 élèves, 27 agriculteurs et 27 collaborateurs qui ont engagé un dialogue constructif pour essayer de comprendre le quotidien de l’agriculteur et les enjeux auxquels il est confronté. La nouveauté en 2019 est de mettre l’accent sur l’agronomie en accueillant, pour la clôture de la saison, l’ensemble des collégiens participants sur la plateforme agronomique d’Agora, à Mouchy-le-Châtel, le mardi 11 juin. Une nouvelle manière de plonger les élèves au cœur de l’innovation avec du concret pour leur apprendre à réagir positivement et à mieux comprendre comment l’agriculteur collabore avec la nature.

Les élèves et leurs enseignants ont découvert, à travers 2.000 micro-parcelles, un laboratoire à ciel ouvert où la coopérative expérimente les variétés de demain, des techniques culturales innovantes et des leviers agronomiques pour réduire l’utilisation des produits de protection des plantes. «L’année dernière a été une telle réussite que l’on a souhaité continuer dans le même objectif, c’est-à-dire partager notre métier avec les jeunes collégiens. Nous avons surtout voulu partager avec ces jeunes notre plateforme d’essais pour voir concrètement ce que l’on met en place pour répondre aux attentes des agriculteurs afin d’évoluer dans leurs pratiques culturale pour répondre aux enjeux sociétaux.» explique Thierry Dupont, président d’Agora. La journée s’est donc décomposée en plusieurs ateliers : une conférence sur l’agriculture et son environnement, la présentation du matériel agricole, l’importance du sol, l’apiculture et le travail des abeilles dans l’agriculture, la découverte des différentes céréales et la présentation de l’agriculture de conservation. «Face aux exigences des consommateurs, à l’agribashing de plus en plus présent dans les débats, la coopérative Agora a décidé, à travers ce projet pédagogique, de renouveler plus que jamais son engagement auprès de ses adhérents pour toucher les jeunes, briser quelques idées reçues et apporter une vision juste et sincère du monde agricole. C’est une manière pour nous d’accompagner nos adhérents dans la médiatisation positive de leur métier. Mais il s’agit surtout de recréer du lien avec les citoyens et notamment les jeunes.» conclut-il.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui