L'Oise Agricole 04 avril 2020 à 11h00 | Par D.

Rev’Agro soutient les porteurs de projet

Rev’Agro, le premier écosystème autour des technologies agricoles, a lancé son nouvel appel à projets ! Possibilité de gagner jusqu’à 10.000 € de subvention ! Ce dispositif est dédié aux porteurs de projets, et entreprises dont le projet est innovant, en phase de validation sur la thématique des agroéquipements.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Thierry Guillemot

Dans l’objectif de favoriser l’émergence de projets innovants et la création d’entreprises dans le machinisme, le numérique et la technologie agricole, l’Agglomération du Beauvaisis a mis en place un dispositif d’appel à projets innovants. Elle a ainsi alloué un budget annuel pour accompagner ces projets. Les candidatures seront analysées au fur et à mesure de leur réception.

«Comme l’EARL Bayart Dominique, lauréat de la première promotion, les exploitants agricoles peuvent également y participer. Ce chef d’entreprise développe actuellement avec sa fille un système de pulvérisation localisée pour les plants de pomme de terre en début de végétation», explique Céline Proaskat, chargée de mission Innovation agricole à l’Agglomération du Beauvaisis.

Tout comme les précédents lauréats, les projets attendus doivent correspondre aux thématiques du machinisme et/ou du numérique agricole.

«Pour le machinisme, on peut citer le projet lauréat Le Pré Fabriqué (solution de matériel agricole entièrement modulable) ou le robot Trooper développé par la startup Instar Robotics (robot de distançage et de resserrage pour les pépiniéristes). Du côté numérique agricole, le premier réseau social agricole Farmr, qui compte de plus en plus d’agriculteurs sur son réseau, a lui aussi été récompensé. Des plateformes d’échanges, de collecte et d’analyses de données ont également été sélectionnées (MyEasyFarm)» poursuit-elle.

Les acteurs de la filière agroéquipements ne cessent d’innover pour l’agriculture de demain en apportant des réponses environnementales, économiques et sociales. L’acquisition et l’analyse de données, toujours plus précises, permettent de mieux connaître et utiliser les outils de production.

Rev’Agro et ses partenaires souhaitent accompagner toutes ces innovations, acteurs de la transition agricole. L’entreprise Precifield, spécialisée dans la cartographie et les conseils en agriculture de précision, lauréat de cet appel à projets, va également dans ce sens en permettant une meilleure gestion des intrants par la modulation intraparcellaire.

Grâce à cet appel à projets, chaque acteur du Beauvaisis a ainsi l’opportunité de devenir laboratoire d’expérimentation en accueillant et en accompagnant les projets sélectionnés. Chaque candidature devra donc mettre en avant la volonté de travailler/collaborer avec un acteur du territoire (collectivité, association, entreprise privée ou public, établissement de formation...) qui accompagnera le déploiement du projet. Autrement, pour une entreprise déjà en place (ou en création), chaque candidature devra motiver sa volonté de venir s’implanter sur le territoire si cette dernière n’a pas pour projet de s’associer à un acteur du Beauvaisis.

Le Beauvaisis, terre d’accueil pour les projets en agroéquipements

Initié par la Communauté d’agglomération du Beauvaisis, Rev’Agro a la volonté de favoriser le développement d’entreprises existantes, et la création de nouvelles entreprises, en apportant un soutien à leur développement. Rev’Agro ambitionne de faire du Beauvaisis un territoire connu et reconnu sur la filière «AgTech et numérique agricole» au niveau national voire international. Avec ses acteurs (Agco, Gima, Isagri, UniLaSalle et le Cetim) et ses outils (AgriLab centre de prototypage et d’innovation collaborative pour l’agriculture, ou encore ITerra, l’incubateur accélérateur du territoire, Pima@tec le centre de R&D pour l’Agro machinisme du futur…), le Beauvaisis est ainsi le territoire d’excellence pour développer l’ensemble des projets sur cette filière. Par cet appel à projets, les innovations retenues, porteuses de valeur ajoutée et d’emplois, bénéficieront ainsi pleinement de la dynamique du territoire et contribueront à diffuser l’esprit d’innovation sur le Beauvaisis.

Documents attendus

Chaque candidat devra fournir à minima une fiche résumée du projet (recto feuille A4), une présentation de type Power Point (réutilisable en cas d’une présentation orale) et un business plan sous format Word comprenant notamment :

- présentation du/des porteur(s) de projet (merci de préciser vos coordonnées, comprenant notamment votre adresse postale).

- si l’entreprise est créée (ou en création) : présentation et actionnariat

- description du projet

- avancement du projet (précisez si vous bénéficiez d’accompagnement)

- environnement du projet

- méthodologie/stratégie utilisée & plan d’actions sur les 18 mois à venir.

- modèle économique (budget prévisionnel, plan de financement, viabilité économique, potentiel de création d’activité économique…)

- quels sont vos besoins et sur quelles dépenses la subvention ferait l’objet ?

- partenariats actuels (ou envisagés) avec un acteur du Beauvaisis (joindre des lettres d’intention le cas échéant) ou/et démarche d’implantation sur le territoire.

Il est également possible pour le(s) porteur(s) de projet de compléter ces supports par des documents plus détaillés (recherches bibliographiques, vidéos, fichier Excel pour la partie économie…) pouvant intéresser le comité de sélection. Les renseignements et modalités pour candidater sont disponibles sur le règlement téléchargeable sur la page LinkedIN «Rev’Agro Beauvais». Vous pouvez également en faire la demande en envoyant un mail à revagro@beauvaisis.fr ou par téléphone au 03 44 15 68 38.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui