L'Oise Agricole 06 juin 2019 à 10h00 | Par D.A.

Un week-end tout en rose

Cette année, l’abbaye de Chaalis, propriété de la Fondation Jacquemart-André–Institut de France, accueillera la 18e édition des Journées de la Rose. Parrainée par Stéphane Bern, c’est la rose sous le prisme de l’histoire et du patrimoine qui sera mise à l’honneur dans ce cadre romantique.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Les 20 hectares du parc de l’abbaye de Chaalis constituent un agréable ensemble paysager ponctué de nombreuses allées, statues et plans d’eau. En 2000, une roseraie de 3.500 m2 a été aménagée par le paysagiste André Gamard à l’emplacement de l’ancien jardin fleuriste de Nélie Jacquemart-André. (© Agence de presse)

Hortensias, géraniums, orchidées, palmiers, tillandsias, plantes exotiques et aquatiques, arbustes et autres plantes diverses viennent rythmer la promenade du visiteur et susciter sa curiosité. Du 7 au 10 juin, l’abbaye de Chaalis vous propose de vivre une véritable escapade fleurie dans un cadre romantique sur le thème «Roses d’Histoire». Animations, conférences et conseils d’experts vous seront proposés. Que vous soyez amateurs, fins connaisseurs, passionnés ou visiteurs occasionnels, il y en aura pour tous les goûts !

Un rendez-vous frais comme une rose

Le temps d’un weekend, le parc de l’Abbaye de Chaalis se couvre de milliers de roses, offrant une profusion de couleurs et de parfums. Des rosiéristes venus de France et de Belgique présentent leurs plus belles collections et leurs nouvelles créations. Un moment idéal pour bénéficier de leurs conseils. Les Journées de la Rose sont également une occasion de rêver, inventer ou composer son jardin idéal. Les exposants proposent aux visiteurs une grande variété d’objets de décoration et d’accessoires de jardin (mobilier, rocaille, sculptures d’extérieur...).

Que l’on cherche des outils pour tailler ses plantes ou que l’on veuille faire appel à un paysagiste pour aménager son jardin, de très nombreux professionnels de l’équipement, de l’aménagement et de l’outillage se donnent rendez-vous aux Journées de la Rose.

La rose et les produits du jardin régalent aussi les papilles : des fleurs confites aux macarons, en passant par les miels, les confitures artisanales, les produits à base de plantes et autres douceurs, les visiteurs pourront profiter de nombreuses pauses gourmandes.

La rose a depuis toujours éveillé les passions et inspiré les artistes. Les visiteurs peuvent rencontrer des créateurs qui ont pour principale muse la reine des fleurs : produits artisanaux, peintures, céramiques...

La rose en bijou, la rose en chapeau, la rose en textile... Autant de façons d’exploiter la beauté de la rose pour se parer de la plus belle manière. Les enfants ne sont pas oubliés : des balades à poney, la découverte de ruches pédagogiques ou encore des balades ornithologiques sont organisés.

Stéphane Bern, parrain de la rose

«Je remercie l’Institut de France de m’avoir proposé d’être le parrain de cette 18e édition des Journées de la Rose. Les liens qui m’unissent à cette illustre institution qui abrite la Fondation Stéphane Bern pour l’histoire et le patrimoine que j’ai créée il y a trois ans font que je pouvais difficilement refuser cet honneur. La tradition veut que le parrain de ces Journées donne à une rose son nom. Or la rose Stéphane Bern existe déjà ! Voilà pourquoi la rose 2019 sera la rose Mission patrimoine ! Elle symbolisera la passion d’une femme, Nélie Jacquemart, pour les arts et les artistes, elle qui acquit ce lieu afin d’y entreposer les oeuvres que son goût des belles choses lui avait fait collectionner. Elle symbolisera l’amour du patrimoine que, par mon travail, mes activités audiovisuelles, mes ouvrages et ma Fondation, je tente de transmettre. Elle symbolisera enfin la sauvegarde d’un patrimoine précieux dont l’Institut de France est le dépositaire et le garant : le château de Chantilly voisin, le musée Jacquemart- André à Paris, la villa Kerylos à Beaulieu-sur-mer. À tous, visiteurs qui découvrez ou redécouvrez Chaalis, amoureux des roses et du patrimoine, profitez de ces lieux et de ces fleurs magnifiques.» explique-t’il.

Infos pratiques

Tarifs

- Individuel : 9 €

- En ligne : 8 €

- Groupe (20 pers.) : 7 €

- Pass 4 jours : 14 €

- de 12 ans : gratuit.

(Entrée au musée Jacquemart-André et à la chapelle Sainte-Marie inclus.)

Ouverture au public

Le parc de l’abbaye de Chaalis est ouvert tous les jours de l’année de 10 h à 18 h.

Le château-musée est ouvert tous les jours :

• de 11 h à 18 h du 1er mars au 11 novembre.

• du 12 novembre au 28 février : uniquement le dimanche, de 10 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30.

• fermeture le 25 décembre et 1er janvier.

• pour les groupes : tous les jours sur réservation.

Services & restauration

• Garderie : Senlis Sud Oise, gratuite pour les enfants de 6 mois à 7 ans.

• Service brouettes : à disposition pour porter les plantes.

• Vente de terreau (sur le parking)

• Restaurant-buffet.

• Food trucks.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui