L'Oise Agricole 10 mai 2021 a 09h00 | Par D.

Une Baraq à Pizz à Beauvais

Trois minutes et une pizza chaude sort d'un automate ! La pizzeria Ludo, bien connue à Beauvais, se développe et s'agrandit en ouvrant un distributeur à pizza tout en gardant la qualité renommée de ce pizzaïolo.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Pour suivre toutes l'actualités et les recettes de Ludo, vous pouvez les suivre sur les réseaux sociaux que ce soit sur la page Facebook ou Instagram de la pizzéria.
Pour suivre toutes l'actualités et les recettes de Ludo, vous pouvez les suivre sur les réseaux sociaux que ce soit sur la page Facebook ou Instagram de la pizzéria. - © D.

Le concept «Pizza Ludo» existe depuis près de vingt ans... Autodidacte, Ludovic Bellemère s'est formé sur le tas dans plusieurs pizzerias. «Avec l'aide de mon épouse, on a pu peaufiner nos pizzas. Le premier point de vente était destiné à emporter, puis nous avons décidé de créer un deuxième restaurant en face de la cathédrale de Beauvais.» explique-t-il. Finalement, Ludo a choisi de voir plus grand et d'ouvrir un restaurant avec davantage de places assises qui se situe proche de l'Élispace à Beauvais au rond point de la Chambre des métiers, ainsi qu'un food truck destiné aux événements quels qu'ils soient.

Cependant, avec la délocalisation du restaurant, Ludo n'a pas pu rattraper son ancienne clientèle. Dès lors, l'envie de créer un distributeur lui trottait dans la tête. Le marché de la machine à pizza, comme celui des machines à pains, est en essor. Il a donc passé le cap ! Installé au 168 avenue Marcel Dassault, le distributeur devait voir le jour en mars 2020. Mais Covid-19 oblige, tous ses plans ont été bouleversés.

Appelé L'Baraq à Pizz, le distributeur a commencé à fonctionner le 27 avril dernier. Mais il ne s'agit pas d'un simple automate ! À l'arrière, se trouve un véritable fournil pour cuisiner des pizzas artisanales. «Avec l'aide de mon fils, nous préparons des dizaines de pizzas tous les matins. La pâte, faite main, est 100 % à l'huile d'olive. Pour nos produits, on se fournit sur le marché de Beauvais et à Métro ou on se les fait livrer directement sur place. L'objectif est de fabriquer des pizzas artisanales. Tout est frais, rien n'est congelé, c'est notre mot d'ordre !» souligne Ludo.

La carte n'est pas très grande, onze pizzas au total, mais c'est très souvent signe de qualité. La 4 stagioni, la vesuvio, ou encore la veneziana... ces pizzas à consonnance italienne vont vous faire voyager gustativement au pays en forme de botte. «On fait aussi des produits hallal pour proposer une plus grande variété de pizzas» ajoute-t-il. De plus, Ludovic Bellemère a la main sur le coeur. Lors des confinements, il a fourni bénévolement des pizzas à l'hôpital de Beauvais, au Sdis 60 et aux étudiants.

Un concept qui cartonne

La crise sanitaire a bouleversé les codes alimentaires et surtout a favorisé les plats à emporter et le click and collect. Le pizzaïolo a fait appel à une société spécialisée dans les distributeurs à Lisieux. Un investissement important pour s'acquérir d'un distributeur «intelligent», «ultra connecté» et 100 % made in France. L'ensemble de la machine peut être géré via son smartphone.

«On commence la journée en confectionnant nos pizzas et nous les insérons dans la machine. La pizza a une durée de vie 72 h. Dépassé ce délai, le distributeur nous alerte via un code couleur : vert bonne ou rouge mauvaise. Dana ce cas, la pizza est jetée. On ne joue pas avec l'hygiène et on veut proposer de la qualité avant tout» explique Ludo.

De plus, le distributeur avertit avec des alertes sur la température et les pizzas manquantes. Tout est donc programmable à distance. Les pizzas sont emballées dans des cartons et déposées dans la machine. Elles sont vendues chaudes et cuisent à plus de 200 degrés, il faut alors patienter trois minutes. Elles sont aussi vendues froides, précuites, en 30 secondes et le client termine de les cuire chez lui. «Lorsque les gens prendront plus de pizzas froides, cela signifiera que l'on a gagné leur confiance.» poursuit-il.

Avant la réouverture des restaurants le 19 juin, Ludo attend les règlements et les protocoles du gouvernement pour organiser sa gestion entre son restaurant, son distributeur et son food truck.

Dans tous les cas, Ludovic Bellemère garde constamment ses fourneaux allumés et prêt à dégainer ses pizzas ! Et qui sait, pour le bonheur de nos papilles, un deuxième distributeur arborera sûrement la ville de Beauvais ?

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,