L'Oise Agricole 24 mai 2020 à 14h00 | Par actuagri

Une production mondiale de blé estime à 768,5 millions de tonnes

Selon l'organisme américain de statistiques agricoles, la production mondiale de blé atteindra un nouveau record. Mais l'Union européenne décroche. Et à l'export, la Russie distancera largement tous ses concurrents.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © jc gutner

768 millions de tonnes (Mt) de blé seraient récoltées dans le monde à partir du mois de juillet prochain, selon l'USDA, l'organisme américain de statistiques agricoles. Le 12 mai dernier, il dévoilait ses prévisions de production pour la nouvelle campagne céréalière 2020-2021. Non seulement cette nouvelle récolte de blé record serait supérieure de 4 Mt à celle des douze derniers mois, mais aussi supérieure à 760 Mt pour la troisième fois en quatre ans. Dans l'hémisphère nord, le moteur de la croissance de la production de blé serait la Russie. Si les conditions climatiques restent favorables d'ici l'été, 77 Mt de blé seraient en effet produites, soit 3,5 Mt de plus que l'an passé. Mais il y a trois ans, l'ex-empire des tsars avait engrangé 85 Mt.

L'UE reste en tête

L'été prochain, le Canada produirait aussi plus de blé (34 Mt, + 1,7 Mt sur un an). Et il s'agirait là encore d'un nouveau record. Tandis que le Kazakhstan engrangerait 13,5 Mt (+ 2 Mt sur un an) après une campagne décevante qui s'achève. En revanche l'Union européenne (UE) décroche, selon l'USDA. Seules 143 Mt de blé seraient récoltées à partir du mois de juillet prochain (-11 Mt sur un an). Les vingt-sept pays membres n'exporteraient que 28,5 Mt tout au long de la prochaine campagne (- 6,5 Mt). Ils ne profiteraient donc pas de la nouvelle croissance des échanges commerciaux de blé (186,6 Mt, + 3,2 Mt sur un an). Dans les autres pays exportateurs, la récolte de blé stagnerait ou régresserait faiblement : 50,7 Mt aux Etats-Unis (- 1,5 Mt) ; 28 Mt en Ukraine (- 1,1 Mt). Les conditions climatiques ont été globalement favorables depuis l'automne dernier alors que les agriculteurs français, britanniques et allemands, ne sont pas parvenus à implanter autant de céréales qu'escomptées. Toutefois l'UE restera le premier producteur mondial de blé (143 Mt) devant la Chine (133 Mt) et l'Inde (103 Mt), deux puissances économiques absentes des marchés agricoles.

Le grand retour de l'Australie

Dans l'hémisphère sud, les prévisions de l'USDA reposent sur les superficies et sur l'état des cultures de blé juste implantées. Or, le retour des précipitations en Australie a mis fin à un épisode de sécheresse spectaculaire. Aussi, l'organisme statistique américain escompte une production de 24 Mt sur l'île continent (15,2 Mt l'an passé) et de 21 Mt en Argentine (+1,5 Mt sur un an). L'ile-continent redeviendrait alors le principal partenaire commercial des pays importateurs de blé de la zone Pacifique. Elle serait en mesure d'approvisionner de nouveau l'Indonésie, deuxième importateur mondial de blé (10,8 Mt). Mais le bassin méditerranéen resterait la première région importatrice de blé de la planète. L'Egypte, l'Algérie et la Tunisie importeraient 26,3 Mt de blé contre 24.6 Mt l'an passé.

Selon l'USDA, l'augmentation de 5 Mt de la consommation mondiale de blé (753,5 Mt au total) ne sera pas suffisante pour éviter une hausse des stocks au mois de juin 2021. Ces derniers passeraient de 295 Mt à 310 Mt (+ 25 Mt en un an). Mais la Chine et l'Inde, s'inscrivant toujours dans une politique volontaire de stockage, en détiendraient 13 Mt de plus à eux deux à la fin de la prochaine campagne. Ailleurs, la hausse attendue des stocks permettra simplement aux autres pays exportateurs, de retrouver une marge sécuritaire plus importante. Jusqu'à présent, la Russie, le Kazakhstan et l'Ukraine naviguent à vue.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui