L'Oise Agricole 19 juin 2020 à 09h00 | Par Cécile Peltier

Une solidarité record face au Covid

En cette période de pandémie, Solaal a joué un rôle clé entre les producteurs qui étaient dans l’impossibilité de valoriser leurs produits sur les marchés habituels et les personnes en situation de précarité dont le nombre a augmenté.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Distribution de sacs de pommes de terre.
Distribution de sacs de pommes de terre. - © Solaal

Les filières agricoles se sont mobilisées à la suite de la fermeture de leurs points de vente habituels (restauration collective, marchés de plein air, industriels, etc.) afin de trouver une destination pour leurs produits invendus. Solaal Hauts-de-France a donc organisé le don de ces produits et participé, à son échelle, à la coordination régionale de gestion de crise concernant l’aide alimentaire mise en place par le ministère des Solidarités et de la Santé.

En Hauts-de-France, du 17 mars au 2 juin (période de confinement), plus de 558 tonnes de produits frais ont été distribuées par 31 donateurs, soit l’équivalent de 1,1 millions de repas : 541 tonnes de fruits et légumes dont plus de 400 tonnes de pommes de terre, 335 kg de viandes et environ 26 tonnes de lait et produits laitiers.

Ce bilan représente, en deux mois, 200 tonnes de plus que les dons effectués en 2019 par Solaal Hauts-de-France.

Les donateurs ont également réalisé un effort remarquable de reconditionnement des produits afin de répondre aux besoins des associations. En effet, les formats de vente pour la restauration collective ne permettaient pas aux associations de redistribuer les denrées. C’est pourquoi les producteurs ont, par exemple, découpé des meules de fromages en portions individuelles, transvasé des pommes de terre dans des plus petits contenants, ou encore reconditionné des endives dans des bacs non consignés.

Les volumes de dons pour certains produits étaient également trop importants pour qu’ils soient distribués uniquement au niveau local. Solaal a donc demandé du mécénat logistique à Carrefour Supply Chain, son partenaire historique, afin de les répartir dans toutes la France.

En parallèle, le fonctionnement des associations d’aide alimentaire a été fortement perturbé, au niveau de leur approvisionnement habituel et de l’absence des bénévoles qui ont été contraints de rester confinés. Pour anticiper la hausse de la précarité, le ministère des Solidarités et de la Santé a autorisé la distribution de denrées alimentaires à des collectifs et des associations non habilitées.

Solaal s’est adaptée à cette situation d’urgence et a proposé les produits à cinq hôpitaux partout en France, pour des dons au personnel soignant. Les associations Andes à Rungis et la Croix Rouge Française à Sevran ont accepté, par ailleurs, de jouer le rôle d’une plateforme d’entraide, favorisant ainsi l’accès aux produits à des associations, sans capacité logistique suffisante.

Solaal remercie tous les agriculteurs-donateurs ainsi que les bénévoles pour les élans de solidarité et de générosité qui ont pu être constatés sur tous les territoires.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui