L'Oise Agricole 26 mars 2015 à 08h00 | Par L'Oise Agricole

Valeur ajoutée : la part des producteurs poursuit son déclin

La Commission européenne a confirmé le déséquilibre croissant dans la répartition de la valeur ajoutée dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Commission européenne

Mairead McGuinness (euro députée PPE, Irlande) a demandé à la Commission européenne de lui fournir des informations sur la part du prix final que les agriculteurs reçoivent pour leurs produits, par rapport à la part reçue par les autres acteurs de la chaîne d’approvisionnement alimentaire.

Dans sa réponse, la Commission a rappelé qu’elle avait analysé la répartition de la valeur ajoutée entre les années 1995 et 2005. Cette analyse avait déjà montré que la valeur ajoutée de l’agriculture dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire avait chuté de 31% en 1995 à 24% en 2005, principalement au bénéfice des deux autres acteurs de la chaîne, la distribution et l’industrie alimentaire.

Toujours selon la réponse de la Commission, les données disponibles de l’Office européen des statistiques, Eurostat, montrent aujourd’hui que la valeur ajoutée des agriculteurs dans la chaîne d’approvisionnement alimentaire continue de s’affaisser. Ainsi, en 2011, elle atteignait à peine 21%, contre une valeur ajoutée d’environ 28% pour l’industrie alimentaire et 51% pour la vente au détail des aliments et des produits alimentaires pris dans leur ensemble (voir tableau).

Pour Mairead McGuinness, les derniers chiffres de la Commission européenne démontrent clairement que la part des agriculteurs dans les dépenses alimentaires des consommateurs se réduit inexorablement du fait d’un déséquilibre flagrant dans les pouvoirs de négociation entre les producteurs et les détaillants et d’autres acteurs de la chaîne d’approvisionnement alimentaire. Ce problème, a-t-elle souligné, «doit être pris à bras-le-corps et de toute urgence par les institutions européennes».


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui