L'Oise Agricole 14 janvier 2021 ソス 09h00 | Par R.M.

D段ci 2030, on mangera moins de boeuf et de porc

Entre 2020 et 2030, la consommation de viande par habitant devrait reculer en raison d置ne diminution conjointe de la consommation de viandes bovine et porcine. タ l段nverse, la viande de volaille devrait connatre un mouvement haussier, explique la Commission europ馥nne dans ses derni鑽es perspectives agricoles.

Abonnez-vous Rソスagir Imprimer
La consommation de viande de volaille par habitant de l旦E, soutenue par les importations de viande de poitrine, devrait atteindre 24,6 kg par habitant d段ci 2030, soit + 1,2 kg par rapport à 2020.
La consommation de viande de volaille par habitant de l旦E, soutenue par les importations de viande de poitrine, devrait atteindre 24,6 kg par habitant d段ci 2030, soit + 1,2 kg par rapport 2020. - © Louisette Gouverne

D段ci 2030, la consommation de viande de l旦E devrait passer de 68,7 kg 67,6 kg par habitant. Cette baisse qui touchera principalement les viandes bovine et porcine, s誕ccompagnera notamment d置ne 騅olution des choix des consommateurs avec une pr馭駻ence pour la viande de volaille, alors que la consommation de viande ovine se stabilisera, souligne la Commission europ馥nne dans ses perspectives agricoles 2020 pr駸ent馥s le 17 d馗embre. En forte baisse en 2020 en raison de la pand駑ie de Covid-19, la consommation de viande bovine va poursuivre sa tendance baissi鑽e. D段ci 2030, elle pourrait passer de 10,6 kg 9,7 kg par habitant. Quant la production int駻ieure, elle devrait diminuer de 0,6 Mio t (-8,3 %) entre 2020 et 2030. En phase avec la baisse de la consommation, les importations de viande bovine de l旦E se stabiliseront apr鑚 avoir fortement diminu lors de la pand駑ie, gr稍e la hausse progressive des contingents tarifaires dans le cadre des accords de libre-馗hange. Ce sont les d馗oupes de viande bovine de grande valeur qui devraient profiter le plus de cette 騅olution, pr馗ise le rapport.

Toujours premier exportateur de viande porcine

La consommation de viande porcine va 馮alement connatre une nette baisse d段ci 2030, pour atteindre 32 kg par habitant, soit 1,4 kg de moins qu弾n 2020, tout comme la production de l旦E qui devrait diminuer d置n million de tonnes (- 4,6 %) sur cette p駻iode. Quant aux exportations de l旦E, elles pourraient rester l馮鑽ement sup駻ieures a celles de 2018, gr稍e la demande d誕utres partenaires asiatiques (autres que la Chine) qui pourraient ne pas r騏ssir se remettre enti鑽ement de la peste porcine africaine. Une 騅olution qui permettra l旦E de rester le leader mondial des exportations de viande porcine (38 %). Par ailleurs, d段ci 2030, les prix mondiaux et europ馥ns de viande bovine vont suivre une tendance baissi鑽e en raison d置n important niveau d誕pprovisionnement en provenance du Br駸il, des ノtats-Unis et de l但rgentine avant d誕ugmenter l馮鑽ement entre 2025-2030 due une d馗駘駻ation de la production mondiale. Quant au prix dans l旦E, il devrait connatre un pic haussier pour atteindre environ 1 600 E/t d段ci 2030.

Volaille : seule cat馮orie de viande augmenter

タ l段nverse, la consommation de viande de volaille par habitant de l旦E, soutenue par les importations de viande de poitrine, devrait atteindre 24,6 kg par habitant d段ci 2030, soit + 1,2 kg par rapport 2020. Face une demande en nette hausse (les consommateurs europ馥ns consid鑽ent la volaille comme un produit bon march, sain et durable), la production de volaille de l旦E devrait 黎re la seule cat馮orie de viande augmenter entre 2020 et 2030, soit + 620 000 t ou + 4,6 %. La demande devrait ainsi augmenter dans les principales destinations d弾xportation, y compris le Royaume-Uni o la viande de volaille devrait remplacer la viande porcine, moins abondante et plus ch鑽e. Toutefois, compte tenu de la forte concurrence du Br駸il, la part de l旦E dans les exportations mondiales diminuera l馮鑽ement, passant de 16,2 % en 2020 15 % en 2030, pr騅oit la Commission. Enfin, le total des importations devrait augmenter progressivement pour atteindre environ le volume total des contingents tarifaires ouverts par l旦E, soit 900 000 t partir de 2020. Concernant les prix europ馥ns, ceux-ci devraient augmenter d段ci 2030, stimul駸 par une demande en hausse.

Viande ovine, un march qui restera stable

Depuis 2013, la production ovine s弾st stabilis馥 et devrait se maintenir autour de 630 000 t au cours de la prochaine d馗ennie, gr稍e des paiements coupl駸 volontaires et la perspective de revenus stables pour les producteurs, explique la Commission. Quant la consommation de viande ovine par habitant, elle devrait 馮alement rester relativement stable d段ci 2030 pour atteindre 1,3 kg, soit le m麥e niveau qu弾n 2020. Sur le march, les exportations d誕nimaux vivants de l旦E devraient diminuer pour atteindre 40 000 t d段ci 2030, soit une baisse de 32 % par rapport 2020, principalement en raison des pr駮ccupations li馥s au bien-黎re des animaux et des risques financiers li駸 certaines destinations commerciales. Enfin, apr鑚 le pic de 2020, les prix de l旦E devraient baisser, puis se redresser en 2025-2030, l段nstar du prix sur le march mondial.

Lait : l旦E restera le principal acteur du march mondial d段ci 2030

D段ci 2030, la production europ馥nne de lait de vache devrait atteindre 162 Mio t, soit une l馮鑽e hausse de 0,6 % par an, et devrait contribuer hauteur de 7 % la croissance de la production laiti鑽e mondiale. Au niveau du march, la croissance des exportations de l旦E dans dix ans devrait 黎re l馮鑽ement inf駻ieure celle des dix derni鑽es ann馥s, soit environ 2 % par an, en raison d置n ralentissement de la croissance des importations mondiales. N饌nmoins, l旦E devrait rester le premier exportateur de produits laitiers avec 28 % du commerce mondial en 2030. En parall鑞e, la valeur des exportations de l旦E devrait augmenter d弾nviron 3 % par an, dont 50 % devraient provenir du commerce du fromage, suivi par la poudre de lait 馗r駑 (32 %).

R饌gissez cet article

Attention, vous devez 黎re connect en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Cr馥z un compte ou

Les opinions ソスmises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se rソスserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et rソスglements en vigueur, et decline toute responsabilitソス quant aux opinions ソスmises,