L'Oise Agricole 13 décembre 2018 à 11h00 | Par Dominique Lapeyre-Cavé

Téréos : le HCCA tente une nouvelle fois de résoudre le conflit

Le Haut Conseil à la coopération agricole (HCCA) demande à Téréos d’examiner la demande d’assemblée générale extraordinaire formulée par une partie de ses coopérateurs, dans une lettre adressée au groupe le 20 novembre et rendue publique le 30 novembre.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Marie-Annick Carré

Avec cette proposition, le HCCA, autorité morale du secteur, tente de résoudre la crise de gouvernance qui agite depuis des mois le premier groupe sucrier français. Le président du HCCA, Henri Nallet, avait échoué lors d’une première tentative de médiation entre Tereos et trois betteraviers frondeurs, exclus du conseil de surveillance pour avoir contesté la stratégie et la gouvernance du groupe. Ces derniers réclament, via une pétition qui réunit selon eux plus de 2.500 des 12.000 planteurs de betteraves de Tereos, une assemblée générale pour nommer un nouveau conseil de surveillance, dès décembre, conformément aux statuts de l’établissement coopératif.

À l’heure actuelle, seul un tiers de celui-ci doit être réélu en juin prochain, lors de la prochaine assemblée générale plénière.

Réélections

À l’issue de trois assemblées de région au sein de Tereos, le conseil de surveillance a salué le 5 décembre les réélections de démissionnaires comme conseillers de section. 73 % des nouveaux élus les 3, 4 ou 5 décembre avaient démissionné en juillet, selon un communiqué. Le conseil de surveillance se dit «heureux de retrouver les élus sortants au sein des instances de Téréos». 70 postes de conseillers de région (sur 172) restaient vacants depuis cet été, après une vague de démissions. Tereos annonce une réunion en janvier de tous les conseillers des six sections afin d’évoquer, «dans un esprit de rassemblement, les enjeux liés à la vie de la coopérative et à la situation sur ses marchés».

Soutien aux exclus

L’Association de défense des coopérateurs de Téréos salue ces résultats d’élections, qu’elle analyse comme «un soutien sans équivoque au mouvement de protestation de la gouvernance de Téréos».

Elle demande : «conformément à ce qui est prévu dans les statuts de Tereos (article 35), le conseil de surveillance doit convoquer une AG ordinaire réunie extraordinairement. Les urnes confirment sans ambigüité cette demande massive des associés coopérateurs... Nous soutenons pleinement la proposition faite par le HCCA. Par ailleurs, une réintégration, d’ici le 20 décembre, des 3 planteurs exclus permettrait d’arrêter l’action en justice en cours et donnerait un signe fort d’apaisement de la part de Téréos. Nous demandons aujourd’hui à rencontrer au plus vite le président du Conseil de surveillance, François Leroux, afin de procéder rapidement à la validation des signatures au niveau du HCCA et à la convocation de l’AG plénière. Toute remise en cause de la procédure prévue par les statuts de Téréos serait un grave déni de démocratie.»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui