L'Oise Agricole 22 octobre 2020 � 09h00 | Par Dominique Lapeyre-Cavé

À Senlis aussi, les enfants aiment les céréales

Les écoles primaires de la ville de Senlis participent en octobre à l'opération Graines de champions organisée par Passion céréales.

Abonnez-vous R�agir Imprimer
L'équipe des agents de la ville, dont Jacques Duconseil à droite, propose aux enfants de nombreuses animations tout au long de l'année pour les éduquer au goût et à la curiosité alimentaire. (© Dominique Lapeyre-Cave) Les classes participent au concours de dessin organisé par Passion céréales. © DLC À l’école Séraphine-Louis, les primaires se servent sur des plateaux, aidés par les agents de la cantine. Les maternelles sont servis à table. © DLC

«Cela fait des années que nous participons à cette opération et elle plaît beaucoup aux enfants», se réjouit Jacques Duconseil, responsable du service restauration des écoles publiques de la ville de Senlis. Et, contrairement à ce que l'on pourrait imaginer de ces petits urbains, ils connaissent les graines de céréales et savent globalement les reconnaître. «C'est surtout vrai pour les écoles du centre-ville, comme ici à l'école Séraphine-Louis, moins dans les quartiers plus éloignés», précise le responsable.

Ce sont les animateurs périscolaires de la ville qui prennent en charge la pause méridienne des élèves, qui dure environ une heure trente et ce type d'opération leur permet de travailler avec les enfants sur différents thèmes, dont les céréales. Posters, flyers, stickers sont fournis par Passion céréales, «mais ils devraient être renouvelés et surtout permettre aux enfants de repartir chez eux avec quelque chose», suggère Jacques Duconseil.

En attendant, chaque classe participe au concours de dessin sur le thème des céréales avec des graines à coller. Les animateurs expliquent quels aliments de leur quotidien sont fabriqués avec des céréales : muesli ou flocons du petit déjeuner, pâtes, patisseries.

Côté menu, le prestataire de restauration, Dupont Restauration, qui travaille avec la ville en liaison froid (les plats sont réchauffés dans les cantines), joue le jeu et les céréales sont souvent au menu : salade de maïs, pâtes bien entendu, mais aussi trio de céréales, croque-pané de blé-fromage...

Le planning des repas est proposé quatre fois par an par le prestataire à une commission composée d'élus, de parents d'élèves, accompagnés d'une diététicienne. Résultat : les enfants mangent bien à Senlis, «car Dupont Restauration joue la carte du local et du français au maximum», explique Jacques Duconseil.

Un aliment bio est proposé par jour, et ceci depuis de nombreuses années, bien avant que la loi ne l'impose, un repas végétarien est servi le vendredi.

Éducation alimentaire

La lutte contre le gaspillage alimentaire fait partie des thèmes auxquels sont sensibilisés les enfants. Une table de tri permet aux enfants de gérer leur déchets, le pain gaspillé est récupéré. Tout est pesé et le challenge de l'école la plus vertueuse est lancé entre les sept écoles dont la ville a la charge, ce qui représente quand même un service de 800 repas par jour. Toutes les écoles seront récompensées et la gagnante recevra en plus des lots. Les enfants adorent cette idée de concours entre écoles.

Éducation au goût oblige, les agents surveillants de cantine incitent les enfants à tester les mets qu'ils ne connaissent pas. Pour cela, de nombreuses animations au cours de l'année visent à éveiller leur curiosité et le goût pour l'alimentation. «Les enfants s'intéressent à ce qu'ils mangent, et leurs parents aussi. Notre prestataire nous donne satisfaction, nous avons très peu de remarques. Les enfants des quartiers périphériques apprécient particulièrement ce que nous leur servons», constate Jacques Duconseil. Outre Graines de champion cette semaine, les herbes aromatiques étaient mises en avant au travers de la Semaine du goût, reportée cette même semaine, confinement en mai oblige. Et puis des repas à thèmes sont proposés régulièrement lors des fêtes, Halloween, Pâques, Dupont Restauration vient servir des glaces l'été et fait des crêpes et des gaufres une fois par an pour la plus grande joie des enfants. Comme quoi, ceux-ci apprécient toujours les céréales, sous quelque forme que ce soit !

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions �mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se r�serve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et r�glements en vigueur, et decline toute responsabilit� quant aux opinions �mises,