L'Oise Agricole 31 août 2020 à 11h00 | Par Gaetane Trichet

Le pèlerinage des moines nestoriens

Tel est le titre du livre de Pierre Klein. Retour sur une oeuvre qui a reçu le prix littéraire de l'OEuvre d'Orient 2020.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Adolescent, Pierre Klein rêvait d'avoir son nom sur un livre. Aujourd'hui, c'est chose faite et même coup double avec La pérégrination vers l'Occident et l'histoire d'Expandis.
Adolescent, Pierre Klein rêvait d'avoir son nom sur un livre. Aujourd'hui, c'est chose faite et même coup double avec La pérégrination vers l'Occident et l'histoire d'Expandis. - © Agence de presse

Pierre Klein, agriculteur à Missy-les-Pierrepont (02) tout juste en retraite, raconte l'histoire de deux moines ouïghours chrétiens nestoriens, Çauma et Marcos son disciple, qui, au XIIIe siècle, décident de se rendre en pèlerinage à Jérusalem. La guerre entre les Mongols et les Mamelouks musulmans d'Égypte immobilise les deux hommes en Mésopotamie. L'écrivain nous explique pourquoi il a décidé de se lancer dans cette aventure, entre réalité et imagination.

Une rencontre décisive

Rien ne prédestinait Pierre Klein à l'écriture, lui qui a suivi des études scientifiques étant jeune. Et pourtant. Féru de lecture, il tombe par hasard, il y a une bonne vingtaine d'années, sur la traduction en français d'une chronique sur les deux moines. «Il s'agissait d'un livre très érudit, plein de notes, un livre académique. Il raconte le voyage extraordinaire des deux moines, mais il n'y a aucun élément psychologique, ni de sentiment. Juste des faits».

Ce livre marque Pierre Klein, cette histoire trotte dans sa tête. Tout va s'éclairer lorsqu'il part avec son épouse en voyage organisé au Kurdistan irakien, précisément dans sa capitale, à Erbil. Il y rencontre Bashar Warda, qui deviendra l'archevêque chaldéen de la ville. «Un homme remarquable aux qualités rares, qui a recueilli les chrétiens de Mossoul, les yézidis et mêmes des musulmans chassés par Daech. C'est en grande partie lui qui a organisé leur accueil, qui les a nourris et logés. Il a réussi à créer à Erbil une université de niveau international qui accueille des élèves de toutes religions... Un homme génial !» Pierre parle alors à Bashar Warda de son envie d'écrire un livre sur les deux moines et les chrétiens d'Orient. L'archevêque d'Erbil l'encourage. «Dans la vie, il y a des rencontres qui marquent profondément et là, c'en était une», assure Pierre Klein qui a décidé de lui verser les droits d'auteur de son livre.

De la solitude au partage

Après s'être beaucoup documenté, Pierre Klein se pose des questions : quelles pouvaient être la vie et les pratiques de Çauma et Marcos au XIIIe siècle, surtout en Chine ? «J'ai donc essayé d'imaginer leur vocation d'ermites en m'appuyant sur tout ce que j'avais pu lire par ailleurs. Je me suis demandé pourquoi ils avaient eu l'idée de ce pèlerinage, chose qui ne se faisait absolument pas, en tout cas chez les Chinois. J'ai alors tenté de me mettre dans la peau des personnages et imaginé les raisons de leur pérégrination... et j'ai mis en scène.» Ainsi, les deux moines prennent forme, ils partent pour Jérusalem cette année 1275 et vont vivre un parcours semé d'embûches, de rebondissements. Comme par exemple, croiser Marco Polo qui lui, fait le trajet inverse.

Il aura fallu trois ans à Pierre Klein pour rédiger son livre. «J'ai passé beaucoup de soirées à écrire», se souvient-il. «Je suis parti de la chronique, de leur vraie histoire et j'ai construit un roman qui donne vie, chair, psychologie, personnalités aux deux moines. J'ai essayé de reconstituer à ma façon et de remettre le tout dans le contexte de l'époque».

Trouver un éditeur n'a pas été chose facile, et Pierre Klein a connu des doutes. Mais l'encouragement de ses proches et de professeurs d'université le rassure et enfin, les Éditions Olizane publient le livre. «C'est une aventure qui s'achève sur le plan de l'écriture. Je suis heureux d'avoir écrit, pour plusieurs raisons. Cela m'a obligé à me cultiver et cela n'a donné l'envie de partager. On écrit solitaire, mais dès lors qu'on publie, c'est pour partager. Partager cette histoire complètement en dehors de notre mémoire et qui permet de mieux comprendre, je l'espère, la situation des chrétiens d'Orient de l'époque jusqu'à aujourd'hui», avoue celui qui se dit prêt à tenir des conférences pour présenter son livre et toute la grande histoire des Chrétiens d'Orient.

Pierre a aimé cette aventure, celle de rédiger un livre. À tel point qu'il va bientôt en sortir un autre, cette fois plus contemporain, plus terre à terre : l'histoire d'Expandis, la coopérative légumière située à Marchai,s dans l'Aisne, dont Pierre Klein a été vice-président de nombreuses années. «Il s'agit d'une histoire exemplaire dans notre région. Je m'étais dit que je l'écrirais quand je ne serais plus président de Prim'allia». Et le livre sortira en septembre sourit-il. «Dans les 35 dernières pages, je donne mon opinion, mon appréciation, sur le délire environnementaliste qui a saisi nos contemporains» précise cet ancien agriculteur.

La passion de l'écriture l'a envahi. Pour preuve, il réfléchit à la rédaction d'un mémoire sur un missionnaire au milieu du XIXe siècle qui est parti pour le Tonkin. Mais ceci est une autre histoire...

Le prix littéraire de l'OEuvre d'Orient 2020

Honoré et heureux, Pierre Klein l'est. Son ouvrage, La Pérégrination vers l'Occident, vient d'être récompensé par le prix littéraire de l'OEuvre d'Orient. «Ce prix récompense un ouvrage traitant avec espérance de la situation des chrétiens en Orient. Pour sa 9e édition, Hélène Carrère d'Encausse, secrétaire perpétuel de l'Académie française, en était présidente. Il sera remis en octobre prochain, par l'archevêque de Paris, Monseigneur Michel Aupetit» explique Pierre Klein. À la croisée du roman historique, du récit de voyage et de l'ouvrage académique, le jury a salué le travail de recherche mené par Pierre Klein, mais aussi sa qualité d'écriture.

La pérégrination vers l'Occident - 350 pages. 18 euros - Disponible dans toutes les bonnes librairies et sur Internet.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui