L'Oise Agricole 26 février 2019 à 14h00 | Par Dorian Alinaghi

Le sucre met les femmes à l’honneur

Cette année, pour la deuxième année, les équipes de la Sucrerie de Francières, ont envie de célébrer la femme ! Et comme dans la première édition, un atelier cosmétiques naturels, spécialement pensé pour elles, les attend.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
 (© Dorian Alinaghi)

La petite nouveauté, c’est le partenariat avec @La Nature d’Eva, une jeune auto-entrepreneuse de Noyon, sensible aux thématiques de la cosmétique naturelle, du recyclage et du zéro-déchet.

C’est l’occasion aux femmes de se réunir pour un après-midi convivial, chaleureux et cocooning, en famille ou entre copines, à la Sucrerie de Francières, le samedi 9 mars, de 14 h à 16 h. La Sucrerie souhaite, pour cette 2e édition de la Journée de la femme à la Sucrerie de Francières, les sensibiliser à une nouvelle manière de consommer, de recycler, de valoriser leurs déchets, mais surtout et avant tout, leur proposer un moment bien-être grâce à la conception de produits beauté maison, naturels, et zéro déchet, qu’elles pourront ramener chez elles, et reproduire à la maison. Elles pourront également contrôler chaque ingrédient de leurs cosmétiques et comprendre l’impact de certains composants que l’on retrouve dans de nombreux produits de grande marques et peuvent se révéler dangereux pour notre santé.

Un événement tout sucre

Le choix de ces cosmétiques s’est imposé à l’équipe de la Sucrerie comme une évidence, puisque les femmes sont de plus en plus séduites par une cosmétique plus vraie. Le végétal s’invite de plus en plus dans les soins de beauté, mais aussi dans leurs emballages…

De plus, c’est une des thématiques abordées à la Sucrerie, dans l’exposition Promesses végétales, où il est expliqué que les végétaux représentent une alternative écologique et économique intéressante face aux ressources fossiles qui se raréfient.

Et le zéro-déchet, bien qu’en vogue également, pour des raisons écologiques entre autres, trouve sens dans les murs de la Sucrerie, car le processus de transformation de la betterave en sucre est un procédé lui aussi zéro déchet. Rien ne se perd, tout se transforme, d’où la notion de co-produits et non plus de déchets. Un pot de l’amitié leur sera ensuite offert, afin de terminer cette belle journée sur des notes gourmandes.

Planète Sciences Hauts-de-France

Créée en 1962, Planète Sciences, ainsi que ses dix délégations régionales, informe et propose aux jeunes de 8 à 18 ans de découvrir différents domaines scientifiques et techniques (l’astronomie, les énergies, l’environnement, l’espace, la météorologie, la robotique, l’informatique...), à travers plusieurs activités : ateliers scolaires, séjours de vacances, stages... Ces actions sont assurées par une équipe de 1.000 animateurs et formateurs spécialisés et permettent de sensibiliser plus de 100.000 jeunes chaque année. Par ailleurs, depuis sa création, ce sont plus d’un million de jeunes qui ont participé à ces activités.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui