L'Oise Agricole 18 septembre 2020 à 15h00 | Par A. G.

Un cas de PPA découvert en Allemagne

Un premier cas de peste porcine africaine (PPA) a été découvert en Allemagne sur un sanglier, à la frontière avec la Pologne dans le Brandebourg (région qui entoure Berlin), a confirmé le 10 septembre la ministre allemande de l’Agriculture.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Produisant près de 5 millions de tonnes de cette viande chaque année, dont
la moitié destinée à l’exportation, l’Allemagne est le premier exportateur européen de porcs.
Produisant près de 5 millions de tonnes de cette viande chaque année, dont la moitié destinée à l’exportation, l’Allemagne est le premier exportateur européen de porcs. - © claudine gerard

Produisant près de 5 millions de tonnes de cette viande chaque année, dont la moitié destinée à l’exportation, l’Allemagne est le premier exportateur européen de porcs. Des exportations qui pourraient être fortement affectées par cette découverte, en particulier vers les pays d’Asie, dont certains ne reconnaissent pas le principe de régionalisation et bloquent l’intégralité des exportations de porc d’un pays dès qu’un cas de PPA y est détecté. La découverte de cette carcasse infectée dans le Brandebourg va de toute façon entraîner l’interdiction pour les 170 exploitations de la région d’exporter leurs porcs (au nombre de 750 000). Les autres Länder allemands ne sont, eux, pas concernés à ce stade, a rassuré la ministre allemande Julia Klöckner. Une série de mesures strictes pour éviter toute contamination (portant essentiellement sur les populations d’animaux sauvages) et l’activation d’un plan de gestion de crise ont été annoncées. Les cas de sangliers infectés par le virus se sont multipliés depuis plusieurs mois en Pologne près de la frontière allemande, poussant l’Allemagne à ériger une clôture électrifiée sur plus de 100 kilomètres le long de celle-ci pour empêcher des animaux infectés d’entrer.

Une préoccupation européenne

Les organisations et coopératives agricoles de l’UE (Copa-Cogeca) ont indiqué que cette découverte était «une source de préoccupation pour l’ensemble du secteur européen de la viande porcine», mais elles se montrent confiantes dans la capacité de l’Allemagne pour mettre en place des actions efficaces comme l’on fait ces dernières années les autorités belges et tchèques. Ce nouveau cas porte à dix le nombre d’États membres de l’UE touchés par le virus : Belgique, Bulgarie, Slovaquie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne et Roumanie. La République tchèque est, elle, officiellement devenue exempte de maladie en 2019.

La Chine interdit les importations de porc d’Allemagne

La Chine a annoncé le 12 septembre l’interdiction des importations de porc en provenance d’Allemagne après la détection d’un premier cas de peste porcine africaine deux jours auparavant. Cette mesure couvre également les importations indirectes et tous les produits à base de porc. À la suite de cette décision, le cours du porc en Allemagne a chuté de 13,6 % en deux jours. L’Allemagne a représenté environ 14 % des importations chinoises de viande de porc jusqu’à présent cette année, alors que la production de la Chine a diminué d’environ 20 % depuis 2018 à cause de l’arrivée du virus dans le pays. Le ministère allemand de l’Agriculture a annoncé être en pourparlers avec les autorités chinoises pour faire reconnaître le principe de régionalisation et permettre les exportations depuis les régions non touchées par la maladie. La Corée du Sud, quatrième acheteur de viande de porc de l’UE (4 % des exportations allemandes), et le Japon (3 %) ont également annoncé une interdiction des importations de viande de porc en provenance d’Allemagne.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui