L'Oise Agricole 22 septembre 2022 a 09h00 | Par Dorian Alinaghi

Craquez pour les cookies géants de Sandra

Installée à Plainval dans l'Oise, cette ancienne infirmière s'est reconvertie dans la pâtisserie démesurée. Elle met la main à la pâte pour vous en mettre plein les papilles. Cerise sur le cookie, elle propose également des ateliers lecture.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Vous pouvez la retrouver dans les marchés et certaines épiceries. Vous pouvez également suivre l'actualité de Sandra et de la Libraire'thé sur sa page Facebook et Instagram.
Vous pouvez la retrouver dans les marchés et certaines épiceries. Vous pouvez également suivre l'actualité de Sandra et de la Libraire'thé sur sa page Facebook et Instagram. - © D.A.

Appelée «la dame aux cheveux roses» ou «Madame Cookie», Sandra Legrand sait attirer les foules avec ses Big Cookies sur les étales des marchés de l'Oise. Elle propose ainsi une mutlitude de saveurs et il sera difficile de choisir entre le beurre de cacahuètes crunchy, le coeur caramel beurre salé, le chocolat noir entouré d'une pâte à cookie au caramel, le thé Matcha, la vanille Bourbon ou encore le chocolat blanc.

Mais qui est cette jeune femme sortie de nulle part ? Originaire du Nord, elle a été infirmière pendant 11 ans. A la suite d'un burn out, elle s'est recentrée sur son bien-être. Elle a donc trouvé une profession alliant ses passions : la pâtisserie, le thé et les livres. «En réalisant mon projet, je souhaitais ouvrir un salon de thé à Saint-Just-en-Chaussée. Malheureusement, je ne trouvais pas de local et qui plus est, je n'ai pas de CAP. De chez moi, je façonne donc de la biscuiterie sèche. Mon produit phare est le cookie. On est dans de l’artisanat, chaque cookie est pesé. Mais même avec la recette de base, chaque biscuit est unique. Mes cookies ne se ressemblent pas.» explique Sandra Legrand. Et ça lui réussit plutôt bien puisque à elle seule, elle produit près de 600 cookies par semaine. «Un cookie en appelle un autre, puis un autre... (rire) On ne s'arrête plus quand on est passionné.» dit-elle en souriant.

Un big cookie pour un big plaisir

En terme de gourmandise, Sandra Legrand s'y connaît. D'origine italienne, elle a passé une partie de sa vie à concocter des petits plats avec toute sa famille. «Mon père avait toujours souhaité ouvrir un restaurant. Il me disait qu'il s'occuperait des plats salés et moi des desserts» se remémore-t-elle.

En suivant mon mari dans l'Oise, la pâtissière avait la volonté de promouvoir le terroir et les savoir-faire des artisans du département. C'est là que naît la Libraire'thé ! «Depuis novembre dernier, j'ai démarché de nombreux producteurs locaux afin de m'associer avec eux pour la fabrication des Big Cookies. Je ne peux que les remercier d'avoir cru en moi et en mon projet.» souligne-t-elle. Cette grande timide a su convaincre beaucoup de producteurs. Par exemple, le Moulin de Mathilde à Hanvoile fournit la farine, le chocolatier JF Féron à Soissons les chocolats noir, lait et blanc, la SARL Villiers le beurre et Biofruisec à Ressons-sur-Matz les fruits séchés. Et depuis peu, il y a aussi les confitures d'Antan de Martine. À ses débuts, elle a confectionné des cookies classiques comme le trois chocolats et noix de pécans. C'est au fur et à mesure qu'elle a développé son palais gourmand «Je confectionne mes cookies selon les goûts que je veux apporter. Je vais penser à un snickers pour la recette d'un cookie ou un balisto aux amandes par exemple. Pour Halloween, je suis en train de confectionner un cookie à base de potimarron, noisette et orange. J’ai démarré une deuxième gamme en collaboration avec L'épicerie la Fleur des Champs au Le Plessier-sur-Saint-Just pour fournir des cookies bio.» indique-t-elle. De plus, la particularité des cookies reste bien évidemment la taille. «Quand je vois les cookies minuscules et tout plats dans les vitrines des magasins, je suis assez triste. J'ai une nature à bien recevoir. La gourmandise n'est pas un si vilain défaut. Je suis donc généreuse sur mes cookies» dit-elle. Et cela fonctionne très bien car l'odeur des cookies sillonnent le quartier et les personnes n'hésitent pas à frapper chez elle pour en acheter.

Une pause lecture

Outre sa passion pour la pâtisserie, Sandra Legrand est une grande littéraire. Elle se considère comme une libraire ambulante car elle souhaite vraiment promouvoir les auteurs indépendants et les maisons d’éditions indépendantes. Pour cela, elle a ouvert son atelier lecture. «Il s'agit d'un moment de convivialité autour d'un thé ou d'un café et d'un Big Cookie de la Libraire'thé. Nous discutons de nos lectures du moment et je présente mes sélections d'auteurs indépendants.» De plus, grâce à l'une de ses clientes, elle a pu rencontrer Marilyn De Nilsen, écrivaine, illustratrice, graphiste et surtout créatrice du site jechercheunlivre.com. Grâce à elle, Sandra Legrand distribue les livres de son réseau. «Une prochaine collaboration se fera peut-être avec la création d'une box. A l'intérieur, on retrouvera un cookie, du café ou du thé, ainsi qu'un livre» poursuit-elle. Pour le moment, elle se déplace chez les clients ou dans les épiceries où elle conte des oeuvres tout en dégustant des cookies. Bien évidemment, ce genre de réunion est limité à 10 personnes. Le plus étonnant, c'est que les grands sont plus demandeurs que les petits. Le plus important pour Sandra Legrand est de procurer un moment de détente. «Il s'agit de ce moment où les enfants sont couchés, le travail est terminé et vous êtes installés dans votre canapé avec votre café ou thé et votre livre. J'espère recréer ce moment hors du temps» exprime-t-elle.

En plus de ce côté librairie, elle propose également des ateliers cookies. «Durant le temps de cuisson, les gens choisissent un livre et on se prend un petit peu de temps de lecture. Les ateliers durent en règle générale 2 heures. La dernière fois, les enfants ont confectionné des cookies carambar/cacahuète et M&M's/Smarties». Sachez que même sous la torture, elle ne donnera aucune de ses recettes durant ses ateliers, mais de précieux conseils.

A ce jour, Sandra Legrand est ravie d'avoir fait ce choix professionnel. «J'en suis même étonnée cela reste des cookies (rire). En plus, je viens de recevoir mes nouvelles plaques en inox» saute-t-elle de joie. «Par la suite, j'aimerais avoir une boutique vitrine pour mes gâteaux. Et même si cela ne marche pas au final, je ne regrette en rien mon changement de carrière. Je me suis ouvert aux gens et j'ai rencontré des producteurs exceptionnelles. Si cela est à refaire, je recommencerai» conclut-elle. Pour le moment, ses cookies font succomber les papilles.

 

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,