L'Oise Agricole 07 mai 2020 à 13h00 | Par Dominique Lapeyre-Cavé

Les agriculteurs de l’Oise soucieux de la conjoncture économique

La Chambre d’agriculture Hauts-de-France a lancé en janvier 2020 pour la première fois, une enquête d’opinion auprès des agriculteurs des Hauts-de-France L’objectif était de recueillir leur perception sur l’année 2019 et leurs perspectives pour 2020 En tout, près de 650 exploitants ont répondu à cette enquête.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Enquête d’opinion 2019 2020 Chambre Régio

Globalement, l’année 2019 est jugée bonne ou plutôt bonne pour près de 3 exploitants sur 5. Mais moins de 20 % des agriculteurs étaient optimistes pour 2020 au début de l’année, alors que la crise du Covid-19 n’était pas encore survenue : 65 % des agriculteurs étaient préoccupés par la conjoncture économique, 56 % par les évolutions sociétales et 43 % par le changement climatique. 2019, bonne pour un agriculteur sur deux 58 % des agriculteurs des Hauts-de-France jugent leur situation économique bonne ou plutôt bonne en 2019.

Plus les exploitations sont grandes plus les avis sur l’année sont mitigés. 75 % des exploitations de moins de 10 hectares considèrent l’année 2019 comme bonne ou plutôt bonne contre 46 % en moyenne, pour les exploitations de plus de 200 hectares. Ces divergences s’expliquent principalement par des différences entre les filières. Les avis sont moins

Oise / Régionfavorables pour les producteurs de grandes cultures, très représentés dans les exploitations de plus de 200 hectares. L’enquête souligne également les difficultés rencontrées par le secteur de l’élevage : seuls 53 % des producteurs de viande bovine considèrent leur situation économique bonne ou plutôt bonne en 2019 (50 % pour la viande de volaille et 44 % pour la viande ovine). 45 % des agriculteurs ne notent pas de différences dans leur situationéconomique par rapport à l’année précédente. Certaines filières enregistrent cependant des évolutions notables.

Incertitude pour 2020

Plus d’un agriculteur sur 2 se déclare incertain pour 2020, cette incertitude est globalement présente dans tous les types de production. 28 % des agriculteurs sont pessimistes, en particulier chez les céréaliers et les producteurs de betterave (30 % de pessimistes). Les exploitations de plus de 100 ha sont également plus pessimistes que la moyenne régionale (32 %). Moins d’un agriculteur sur 5 est optimiste pour l’année 2020. Parmi les optimistes, on trouve essentiellement pour les productions à forte valeur ajoutée (maraîchage) et les productions ayant bénéficié d’une hausse des prix en 2019 (porc, volaille). Les petites exploitations (moins de 10 ha) et les exploitations avec un projet de développement sont également, en moyenne, plus optimistes. 2/3 des exploitants se déclarent préoccupés par la conjoncture économique : volatilité croissante des marchés mondiaux, érosion de la compétitivité régionale. En 2019, la région des Hauts de France enregistre, pour la première année, une balance agricole

et agroalimentaire déficitaire. Cette situation est principalement liée au déficit régional grandissant pour les produits transformés. Près de 3 agriculteurs sur 5 sont préoccupés par les évolutions sociétales : arrêtés municipaux par rapport à la distance de traitement, décret sur les zones de non traitement...).

Le changement climatique est un enjeu pour près d’un agriculteur sur 2 : multiplication des aléas climatiques au cours des dernières années. L’été 2019 se classe au 3e rang des étés les plus chauds enregistrés avec une sècheresse sur la majeure partie de l’année et de fortes précipitations en octobre ayant compliqué certaines récoltes (notamment les pommes de terre et les betteraves).

Dans l’Oise

La perception de l’année 2019 est variable selon les 5 départements de la Région : 69 % des agriculteurs du Nord la jugent bonne, contre seulement 43 % dans l’Aisne. L’Oise est juste au-dessus avec seulement 50 %. Par contre, pour 2020, les agriculteurs de l’Oise rejoignent ceux du Nord parmi les plus optimistes.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui