L'Oise Agricole 26 mars 2020 à 09h00 | Par Virginie Charpenet

Les Chambres de la région mobilisées

À l’heure de la crise sanitaire, Olivier Dauger, président de la Chambre d’agriculture des Hauts-de-France, répond à nos questions.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Olivier Dauger.
Olivier Dauger. - © D.

Qu’en est-il de la situation de l’agriculture régionale dans ce contexte ?

C’est ambivalent. D’un côté, nous sommes un secteur privilégié dans cette crise car nous pouvons continuer à travailler. La prise de conscience de la dimension stratégique de l’agriculture donne du baume au cœur aux agriculteurs. Autre point très positif pour nous, la météo est propice aux travaux des champs.

Mais en parallèle, plusieurs interrogations se posent, notamment concernant la logistique et le fonctionnement des filières. De plus certaines filières sont malgré tout impactées par la crise sanitaire. Je pense aux circuits courts, à la filière équine ou encore à l’horticulture et l’ornement. Une problématique va aussi se poser en pommes de terre d’industrie qui se retrouvent sans débouchés à cause du confinement. Il va falloir accompagner ces différentes filières pour limiter les dégâts.

 

Qu’est ce qui peut être mis en place pour soutenir l’agriculture ?

Pour soutenir l’agriculture française, j’approuve le message envoyé en début de semaine par Bruno Lemaire, ministre de l’Économie, à la grande distribution de privilégier l’origine France dans leurs approvisionnements (la Fédération du commerce et de la distribution a annoncé en parallèle que les différentes chaînes s’engageaient à s’approvisionner exclusivement en fruits et légumes français pour soutenir les filières, ndlr).

À une échelle individuelle, pour mettre en place l’accompagnement adéquat, les agriculteurs ne doivent pas hésiter à faire remonter les problématiques qu’ils rencontrent concrètement, sur le terrain.

 

Justement, comment les agriculteurs peuvent-ils à la fois s’informer sur la situation et faire remonter leurs questions ?

Malgré la fermeture des lieux d’accueil physiques des chambres d’agriculture, nous continuons d’accompagner les agriculteurs. Je les invite à se rendre sur notre site internet hautsdefrance.chambres-agriculture.fr. Nous avons dédié un espace à la crise liée au covid-19. Plusieurs choses ont été mises en place. Une foire aux questions (FAQ) est accessible. Elle a été réalisée par le réseau des chambres d’agriculture. Circuits courts, transformation et vente à la ferme, entreprise, élevage, environnement, PAC... Cela répond aux principales questions posées par les agriculteurs sur les impacts du covid-19. De plus, il est possible de retrouver l’ensemble des contacts utiles de la chambre régionale et des quatre chambres départementales.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui