L'Oise Agricole 18 décembre 2020 � 11h00 | Par Cecile Peltier

Novembre sous le signe du glanage solidaire

Par le biais de la communauté de communes Sud Artois, Alain Goubet, maraîcher du Pas-de-Calais (62) a sollicité Solaal Hauts-de-France pour organiser un glanage sur plusieurs jours.

Abonnez-vous R�agir Imprimer
Les élèves sollicités pour participer au glanage.
Les élèves sollicités pour participer au glanage. - © Solaal

En effet, l’une de ses parcelles de choux blancs a fait face à une attaque d’un insecte, rendant impossible la vente des produits. Les choux restant consommables, au lieu de les détruire, l’agriculteur s’est tourné vers le don. C’est d’ailleurs la troisième fois qu’il sollicite Solaal Hauts-de-France pour organiser un glanage. Un total de 3,7 tonnes de choux blancs a pu être récolté et récupéré par les associations d’aide alimentaire. Cela a été possible grâce à la présence de 18 bénévoles de cinq associations, venant de trois départements différents et qui ont accepté de récolter une partie des choux pour d’autres associations.

De plus, la CC Sud Artois a proposé au lycée agricole Saint-Joseph situé à Bucquoy de participer à cette action solidaire. Bravant la pluie, ce sont donc huit élèves de 3e qui sont venus porter main forte à l’agriculteur en glanant plus de 500 kg de choux blancs.

En octobre dernier, c’était l’Institut St-Éloi de Bapaume qui avait été sollicité. Ce geste solidaire a permis à Solaal Hauts-de-France de proposer des choux à des associations indisponibles pour le glanage. Un grand merci aux bénévoles pour leur présence durant cette période exceptionnelle, ainsi qu’au donateur pour la confiance accordée.

Un temps d’échange sur le don agricole

Le 9 décembre dernier, le PETR Cœur des Hauts-de-France a organisé un webinaire sur le don agricole. Solaal Hauts-de-France a pu y présenter plus en détails son service gratuit qui facilite les dons entre le secteur agricole et les associations d’aide alimentaire nationales habilitées. Il a été précisé que comme tout citoyen, le donateur peut bénéficier d’une réduction d’impôt de 60 % du coût de revient du produit donné, dans la limite de 20. 000 € ou de 0,5 % du chiffre d’affaires.

Clotilde Bulté, animatrice Regal au sein de la Communauté de communes Sud Artois

«Depuis deux ans, Solaal est un partenaire de la CC Sud-Artois dans le cadre du Regal (Réseau pour éviter le gaspillage alimentaire, soutenu par l’Ademe) et du PAT (Projet alimentaire territorial, soutenu par la Draaf) en tant qu’acteur de la lutte contre le gaspillage alimentaire, mais aussi comme soutien aux producteurs et aux associations d’aide alimentaire dans le projet local de «Territoire zéro précarité alimentaire». Face à la générosité d’un producteur, Solaal est un facilitateur du don. À la ferme ou dans les champs, les rencontres humaines sont alors riches et pleines de sens : l’agriculteur présente son métier aux bénévoles venus l’aider à valoriser ses produits, et les bénévoles peuvent remercier de vive voix ce généreux donateur. De son côté, la CC du Sud-Artois reste vigilante aux problématiques rencontrées par l’agriculteur en lui proposant des solutions d’accompagnement pour optimiser ses productions et éviter les pertes. C’est toute une chaîne de solidarité qui se crée grâce à Solaal Hauts-de-France.»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions �mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se r�serve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et r�glements en vigueur, et decline toute responsabilit� quant aux opinions �mises,