L'Oise Agricole 25 septembre 2020 à 13h00 | Par Françoise Cacan

Service de remplacement : bilan 2019 et gestion de la crise sanitaire

Compte tenu du contexte sanitaire lié au coronavirus, l’assemblée générale du Service de remplacement de l’Oise s’est tenue à huis-clos, c’est-à-dire en présence exclusive du conseil d’administration, le 22 septembre à Beauvais, présidée par Pascal Foucault.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Pour contacter le Service de remplacement : Françoise Cacan au 03 44 11 45 06 - contact@sdr60.fr. Les agriculteurs sont invités à s’abonner à la page Facebook : Service de remplacement Oise pour suivre les actualités du service.
Pour contacter le Service de remplacement : Françoise Cacan au 03 44 11 45 06 - contact@sdr60.fr. Les agriculteurs sont invités à s’abonner à la page Facebook : Service de remplacement Oise pour suivre les actualités du service. - © Francoise Cacan

Voici l’activité 2019 résumée en quelques chiffres : 272 adhérents, 14 équivalents temps plein et un nombre de journées de remplacement en légère augmentation : 3.194 jours remplacés en 2019.

Malgré un certain recul de l’élevage dans le département, la demande et les besoins des agriculteurs restent bien réels. Si le service intervient le plus souvent en élevage, il remplace également dans les activités de maraîchage, arboriculture, apiculture, élevages caprins, centres équestres.

Le service recrute en permanence pour trouver de nouveaux agents aux multiples compétences dans tout le département. Le métier d’agent de remplacement demande une grande capacité d’adaptation, de mémorisation des consignes et spécificités de chaque exploitation. Les membres utilisateurs présents soulignent le besoin d’entière confiance en l’agent pour pouvoir lui laisser momentanément leur exploitation, leur troupeau, pour des congés par exemple. Ils doivent pour cela organiser le travail, donner les consignes le plus clairement possible en s’aidant de divers supports, panneaux de consignes ou autres...

Un comparatif de l’activité des 7 premiers mois des années 2018, 2019 et 2020 a permis de constater une baisse d’activité liée à la crise sanitaire, mais qui n’est pas catastrophique. Les motifs congés (avec crédit d’impôt) moins utilisés (séjours vacances) sont compensés en partie par des remplacements courts en motif repos. On peut imaginer un report de cette utilisation sur le second semestre 2020. Évolution à suivre…

Marylise Blancart a été renouvelée au sein du conseil d’administration, la candidature de Claire Josselin a été proposée et elle a été élue à l’unanimité. Les comptes 2019 ont été présentés et approuvés à l’unanimité.

Françoise Cacan a fait un compte-rendu de la gestion de la crise Covid-19 au sein du service : télé-travail pour la partie administrative, remplacements assurés par les agents malgré les conditions difficiles, fourniture d’autorisations de déplacement, communication sur les mesures barrières, articles de presse, messages Facebook, achat et fourniture de masques, gants, gel hydroalcoolique, désinfectant de surfaces.

Une allocation de remplacement à titre dérogatoire pour les personnes faisant l’objet d’une mesure d’isolement, de maintien à domicile et pour les parents d’enfants de moins de 16 ans devant les garder à domicile par suite de fermeture des écoles, a été mise en place avec la MSA. Dans l’Oise, elle a concerné 3 dossiers, un remplacement Covid et 2 gardes d’enfants.

Les prochains dossiers à travailler sont : un projet de contrat groupe entre Groupama Paris-Val-de-Loire et les Services de remplacement, le développement de l’utilisation du pro-logiciel Demeter et la promotion et le développement de l’aide région Hauts-de-France pour les éleveurs.

À plus court terme, une réunion sur la biosécurité avec le GDS 60 aura lieu le 2 octobre à 14 heures à la MFR de Songeons, à destination des élèves, agents de remplacement et techniciens intervenants dans tous les élevages du département. Le président a remercié les présents pour leur participation et l’intérêt porté au Service de remplacement avant de clôturer l’assemblée.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Oise Agricole se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,